GARAGE SCHUWEY SA

La Tour-de-Trême
Historique

1960 - 1970 : 

Construction du garage à Ferpicloz.



Salon de l'auto, signature du contrat d'agent Renault par Jean Schuwey avec Monsieur Georges Gauthier

concessionnaire à Fribourg.

                    

Association des frères Jean et Maurice Schuwey pour acheter le garage de La Tour- de-Trême et devenir concessionnaire.

Maurice prend la responsabilité de cette affaire.



Premier agrandissement de La Tour-de-Trême. La Renault 16 nous amenait une nouvelle clientèle qu'il fallait pouvoir

mieux accueillir.​

1970 - 1980 : 

Deuxième agrandissement de La Tour-de-Trême. La gamme s'était étoffée Renault 6, Renault 4 et les autres modèles

se vendaient de mieux en mieux.

 

Construction de Marly, transformation du garage de Ferpicloz en carrosserie.

 

Agrandissement du magasin pièces de rechange à Marly.

 

Achat du garage de Monsieur Georges Gauthier à Fribourg qui était concessionnaire

 

Renault depuis 50 ans. Il avait voulu fêter ce jubilé avant de nous remettre son affaire le 31 décembre.

1990 - 2000 : 

Grande rénovation à La Tour-de-Trême.



31 octobre fermeture de notre garage de Fribourg dû à la reconstruction du quartier dit "Ilot de Pérolles".

 

Construction du nouveau pavillon d'exposition de Marly. Inauguration le 18 novembre.

 

Agrandissement de l'atelier avec un dépôt pour les pneus clients. Un service très apprécié.



22 novembre décès du membre fondateur Monsieur Jean Schuwey suite à un arrêt cardiaque. (voir hommage)

Hommage à Jean Schuwey (1938-1999)

 

Jean Schuwey est né le 10 novembre 1938 à Zénauva dans une famille de laitier. Il est l’avant dernier de six enfants.

Après ses études primaires au village, Jean est parti pour trois ans au collège Saint-Charles à Romont, et sans perdre de temps

commence un apprentissage comme mécanicien en automobiles au garage du Jura à Fribourg.



C’est le premier mai 1961 qu’il viendra s’installer comme garagiste au Mouret. Ainsi commence une longue et rigoureuse expérience professionnelle.

 

En 1965 Jean épousa Marie-Thérèse. Rapidement la famille allait s’agrandir par l’arrivée de Rita.

 

Au fur et à mesure des années, grâce à son savoir faire et à sa conscience professionnelle, il est nommé en 1980 en tant que

Président de l’union des garagistes. Il garda son poste durant 16 ans.

 

Oui l’on se souviendra longtemps de cet homme qui aimait tant le monde et la compagnie. Il était gai, toujours enthousiasme,

sociable et bon vivant mais dont la famille primait avant toute chose (surtout ses deux petites-filles Marine et Nadège,

qu’il appelait ses petites poupées), ce qui ne l’empêcha pas de s’engager au service des autres, principalement en tant que

syndic à Ferpicloz pendant de nombreuses années.



Cependant sa passion première restait le chant. Plus de quarante cinq ans donnés à la paroisse de Praroman. C’est d’ailleurs

le 6 octobre 1996 qu’il reçu la distinction papal de médaillé Bene Merenti.



Papa merci pour tout l’amour que tu nous as donné et aide-nous à poursuivre ce

chemin qui ne sera plus jamais le même sans ta présence. 

Rita